Voilà, c’est fini…

9 Jan

Après 3 ans de promotion culturelle et touristique acharnée, les 4 amis à l’origine de  Charleroi Face B ont dû se résoudre à dissoudre l’asbl. Les évolutions dans nos vies personnelles et professionnelles respectives ne nous permettaient plus d’assurer pleinement les missions de Charleroi Face B, et on n’aime pas faire les choses à moitié.

Mais rassurez-vous, Charleroi est toujours aussi grouillante de spectacles, de concerts, d’expositions, de ciné-clubs, de randonnées alternatives et de petits coins à découvrir. Le microcosme culturel ne demande qu’à s’ouvrir, et notre plan touristique alternatif Use-it de Charleroi devrait trouver repreneur.

Nous avons décidé de conserver ce blog, tant qu’il n’est pas encore trop obsolète, car la plupart des opérateurs culturels et des événements récurrents dont nous avons parlé au cours de ces 3 ans, existent encore aujourd’hui. Peut-être trouverez-vous de quoi vous informer.

Merci à vous, qui nous avez lus, partagés, soutenus, écrit 🙂

Publicités

Le nouveau plan Face B est dans les bacs

3 Mai

Le voilàààààà, le nouveau plan ‘Face B’, comme certains l’appellent 🙂

Un peu moins d’un an après la sortie du tout premier plan touristique alternatif Use-it de Charleroi (le tout premier et le seul en Wallonie aussi!), re-voici le city-guide le plus décalé de Charlyking, dans sa version 2011, réalisé grâce à la sueur et aux travaux forcés d’une petite équipe de bénévoles!

Partagez-le, offrez-le, faites-le découvrir partout, à tout le monde, et surtout à tous ceux et celles qui ne le connaissent pas encore, au-delà de nos frontières régionales et nationales! Ce serait dommage qu’il pourrisse dans des boîtes!

Pour vous le procurer, rendez-vous à la Maison du Tourisme de Charleroi (Places Charles II), à l’aéroport (incessamment sous peu), dans les locaux de Charleroi Centre-Ville (Passage de la Bourse) ou chez la plupart des institutions culturelles de Charleroi.

Et pour le découvrir en avant-première, cliquez sur l’image ci-dessous!

La face b de l’histoire de Charleroi…

3 Mar

A quelques semaines de l’inauguration de « Charleroi 1911-2011 », nous n’avons pas résisté à l’envie de revenir sur la riche histoire de notre bonne vieille cité. En vous proposant quelques courtes chroniques, nous vous invitons à faire un saut dans le passé à la découverte d’anecdotes croustillantes et autres faits insolites chers à Face B.

Episode I

La bière coulait déjà à flot…

Par Djool

Pour ceux qui ne s’en doutaient pas encore, « esprit Face B » oblige, j’adore potasser l’histoire de ma ville à la recherche de quelque perle. Hier soir, je me suis penché sur l’activité brassicole en terre carolorégienne entre la fin du 17ème et le début du 18ème siècle… morceau choisi :

 « Il n’y avait en effet pas moins de quatorze à quinze brasseries sur le territoire de Charleroi vers les années 1690-1730 ! Longtemps d’ailleurs, la « Bière de Charleroi », fut très réputée parmi les connaisseurs à la ronde. Personne ne sait aujourd’hui comment se réalisait ce brassin et la recette de cette boisson (sans doute à base d’absinthe) a été perdue ».

René-P Hasquin (1969). « De Charnoy-village à Charleroi-métropole ». Bruxelles: Editions Labor.

Que faire quand une foule s’en mêle ?

2 Mar

Que faire dans nos rêves les plus fous pour changer le monde ? Nous, enfants de la crise économique, sociale, politique, écologique, que nous reste-t-il à opposer à la réalité ? Que faire ?, un projet familial, révolutionnaire qui oppose trois façons radicales de changer le monde. Le BPS 22 offrait la possibilité, dans le cadre du Festival de Liège à Charleroi, de voir ce spectacle ces 16-17-18 février.

Au départ, Que faire ? était un projet ‘familial’ d’une troupe de Liège. Un projet auquel a été conviée une foule d’inconnus. Sébastien, Julie, Alberto, Romain, Damien, J-B, Michel, Manon étaient déjà unis par des  liens très forts. Je pensais que ce serait beaucoup plus difficile de s’intégrer dans cette équipe soudée. Ma surprise fût grande.

La foule que nous composions était riche en personnalités et personnages très différents les uns des autres. Voire aux pôles opposés. Pourtant, dès les premières répétitions, nous avons appris à nous connaître dans nos différences et dans nos points communs. Age, milieux, culture, tous étaient mélangés ! Certaines personnes se découvraient tandis que d’autres se retrouvaient.

Nous nous rencontrions chaque semaine, après le boulot, après les cours, jamais sans motivation. Dès le début, l’équipe nous a transmis une énergie monstre. J’ai eu l’impression que l’équipe de « Que faire ? » s’était mis comme point d’honneur de nous connaître tous. Nous avons toujours été considérés comme acteurs, partie intégrante de l’équipe, et non comme de simples figurants.

Des gens partaient, de nouveaux arrivaient. La foule changeait au gré des répétitions. Mais la motivation restait intacte. Certains étaient passionnés de théâtre, d’autres arrivés là par hasard. Il n’en restait pas moins que tous ont donné leur maximum afin que le spectacle soit exactement celui que l’équipe avait imaginé.

Février et donc, l’heure des représentations, est arrivé très vite ! Une légère pression dans les coulisses, mais surtout une entente incroyable, une ambiance festive. Les petits comités du début se sont rapidement agrandis !

Premiers pas face au public, le cœur battant, la démarche assurée mais pas trop. Sensation in-des-cri-pti-ble ! Tout se passe très vite, sans doute trop.

Chaque soir, l’émotion est à son comble. Chacun porte désormais ce projet en lui. Nous avons donné le meilleur que nous avions pour épater non seulement le public, mais aussi l’équipe entière.

Cette expérience, hors du commun, nous a permis de rencontrer des personnes que nous n’aurions sans doute pas connues si nous n’avions pas participé à ce spectacle.

Quoi de meilleur comme conclusion que des propos recueillis au sein des figurants?

« Une aventure Humaine, pleine de vie et d’espoir…  Une ouverture d’esprit à partager encore et toujours… De très belles rencontres, des moments formidables avec des personnes inoubliables! » Fadila

« J’ai été plongé totalement par hasard dans « Que Faire? », sous les recommandations de Fabrice Laurent. J’ai vu le spectacle sans la foule (évidemment, c’était nous) lors d’une répétition à la MPA, le sujet me paraissait vraiment bon ! De la révolution comme on l’aime. Puis au fil des répétitions, nous avons visité divers lieux, jusqu’à voir le spectacle dans sa véritable atmosphère (dans sa version Carolo), au BPS22. La machine était en marche, impossible de l’arrêter. Énorme expérience, à refaire sans hésitation ! » Massimo

«  ‘Que faire ?’, un super projet, une super équipe, de supers participants. On était bien encadrés mais on a quand même pu faire preuve de créativité dans le choix de questions ou de nos occupations dans Central Park. Répétitions, travail intense dans la joie et la bonne humeur. Au départ, je ne connaissais que quelques personnes, puis je m’y suis fait plein d’amis. Que du bonheur ! On recommence quand ? » Irène

Merci à Sébastien, Julie, Alberto, Romain, Damien, J-B, Michel et Manon pour ces moments tous plus forts les uns que les autres.

Reste à répondre à la question : que faut-il faire ? La première ébauche de réponse que je donnerais, c’est quoique nous fassions, nous devons le faire ENSEMBLE car ENSEMBLE, on est plus forts.

 

Une initiative de L’Ancre et de la Compagnie « Que faire ? ».
En partenariat avec PAC, Couleur Quartier, la Maison pour Associations et le BPS22.

 


Texte: Mélanie Carboni

Photos: Fabrice Laurent

Ce diaporama nécessite JavaScript.


La cabine à témoignages à la MPA: 2ème partie!

20 Fév

Qu’est-ce qui manque à mon quartier?

Réponses de Muriel, Malika, Vincent, Mélanie, Livia, Cocotte, Thomas, Jean-Michel, Ronald, Olivier, Irène et les autres!

A la Maison Pour Associations, salon de la vie associative en octobre 2010

La cabine à témoignages… dans les coulisses de la MPA !

9 Fév

Sculptée et habillée par les mains de l’artiste Nikie Vinck et de notre camarade Nadège Uytterhoeven, la cabine à témoignages a fait sa première sortie officielle à l’occasion de la première édition de notre événement ‘Charleroi bouge… Et vous?’ au mois d’août.

On ne compte pas la laisser pourrir dans un grenier!

En octobre dernier, elle était posée dans un coin du salon de la vie associative de la MPA, où elle a piégé plusieurs représentants du milieu culturel et associatif carolo, qui n’avaient pas d’autre choix que de se prêter au jeu 🙂

Le résultat, divisé par trois! Les deux autres vidéos suivront!


Des suggestions pour ce soir ?

4 Fév

Vernissage de l’expo « Les grèves de 1960-61 »

Nouveaux impôts, relèvement de l’âge de la retraite, contrôle accru des chômeurs… un rapide résumé du J.T. d’hier ? Et bien, non ! C’était déjà au programme de la Loi Unique, le grand plan d’austérité concocté par le gouvernement Eyskens en décembre 60. Très vite, le plus grand mouvement social du siècle ébranle notre pays !

Alors que nous traversons à nouveau une crise sans précédents, que reste-t-il 50 ans plus-tard des grandes grèves de 60 ? Au travers d’une expo photo, le Centre Jeunes Taboo épingle avec beaucoup d’à-propos une histoire qui se répète…

Vernissage :

Vendredi 4 février à partir de 16h

De 17h à 20h: set acoustique + after work

Centre Jeunes Taboo

8 rue Basslé à Charleroi

Expo visible du 4 février au 18 février

Du mardi au Samedi de 12 à 17h.

Soirée Flash

Une mise en orbite électro, de quoi en prendre plein les yeux et les oreilles ! Bienvenue à bord de la deuxième édition de Flash, nuit digitale, pilotée par le prolifique collectif visuel Dirty Monitor en collaboration avec Orbitale.

Côté lives, deux exclus avec Majeure (USA) et DW (Suède). Sons disco pour les uns et mix électro hip-hop pour les autres, ça va encore décoller dans tous les sens ! Le Dj’s set de Babel Orchestra, les installations de Donald Cardwell et Leslie A. et les escapades culinaires avec Cook. Lis.Co viendront compléter à merveille ce virevoltant voyage intersidéral qui vous propulsera aux confins de la nuit en un éclair !

Cet événement s’inscrit dans le cadre des Résonnances du Festival de Liège à Charleroi.

Vendredi 4 février dès 19h

Le Vecteur

Entrée : 8€

www.vecteur.be

Retrouvez bien d’autres événements à ne pas manquer sur notre page ‘Agenda’!