« Elles ont aimé »… La soupe de Madame Espérance!

29 Mar

Depuis le mois de février, et jusqu’en septembre prochain, Sambraisie et Arts Nomades vous invitent à habiter le quartier de l’Eden, en prévision du festival « Plein la rue » 2010. Chaque mois, Madame Espérance et ses complices installent leur roulotte sur la Place du Bourdon et partagent un bol de soupe avec tous ceux qui veulent s’arrêter un instant, dans leur course folle.

Le samedi 20 mars dernier, « elles » ont rencontré Madame Espérance, et elles ont aimé.

Marie-Claire

Vous vous souvenez de la fête de quartier « Plein la rue », en septembre 2009 ? Un des centres en était la cuisine de Madame Espérance, installée sur la place du Bourdon. C’est tous les mois maintenant qu’ont lieu sur la place du Bourdon ces soupes de Madame Espérance, en prolongement de la fête passée, en prévision de celle à venir. Une collaboration de Sambraisie et d’Arts Nomades. Une occasion de rencontre entre les gens du quartier, et aussi avec ceux qui ont envie de partager ce moment de convivialité.

Ce samedi 20 mars, c’était une soupe de printemps, il y avait déjà un peu plus de monde, les habitudes se prennent doucement. En famille, sous le soleil, et des passants qui passent puis traînent. On parle de tout et de rien, les enfants jouent et construisent avec des pommes de terre de jolies marionnettes qu’ils mettront en scène juste avant la soupe. Et puis Claudia Shallow nous avait rejoints pour mixer ses belles musiques.

Simple moment de rencontres et de plaisirs partagés…. La prochaine soupe se dégustera le vendredi 23 avril.

Emilie

‘Le quartier de l’Eden’ ? Ça sonne bizarre… Pour moi, le quartier de l’Eden, c’est une pause, à la moitié de la rue de la Montagne. Genre quand on arrive à la Boutique NRJ, on est presque au bout. L’Eden, c’est la frontière entre la Ville Basse et la Ville Haute. L’Eden, c’est aussi un carrefour qu’il veut mieux éviter à l’heure des sorties d’école. Puis c’est un lieu de culture, bien entendu.

Est-ce qu l’Eden est un quartier ? Pourquoi pas ? Il y a des gens qui y habitent, des gens qui y travaillent, une école, des associations, des maisons de jeunes, des restaurants. Puis après tout, c’est pas parce qu’on habite au centre-ville qu’on ne peut pas faire partie d’un quartier.

Un quartier, avec des voisins qui se connaissent, qui ont toujours un peu de farine, au cas où vous auriez oublié d’en acheter, des voisins qui se parlent et s’apprécient, des voisins qui se disputent pour une clôture ou des crottes de chien. Un quartier, avec des enfants qui roulent à vélo et jouent au foot en été. Un quartier où on organise des fêtes aussi. Oui, c’est une vision nostalgico-utopique, mais si on prend la peine de retourner à ce que l’on considère parfois comme un ‘âge de pierre’, on (re)prend vite goût aux plaisirs simples.

Samedi dernier, à 18h, après le boulot, je suis passée dire bonjour à Madame Espérance et à ses copains d’Arts Nomades. Et ça m’a fait plaisir de voir que leur pari est en train de se réaliser. Oui, il est possible de faire vivre une place qui n’en est pas vraiment une, de rassembler des voisins qui ne s’étaient jamais parlé, de mélanger trois générations autour d’un simple bol de soupe servi autour d’une roulotte qui, à première vue, n’a rien à faire là. A deux pas de la Place Charles II, à deux pas d’une artère commerciale, derrière un porche auquel personne ne prête jamais attention. Un village dans la ville.

Oui, je suis idéaliste, à la limite de la niaiserie. Mais si Espérance pouvait venir s’installer près de chez moi, ce serait vachement cool.

Photos: Marie-Claire Blaimont

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :