Culture et canapés, le marathon de l’année

27 Sep

Après un délicieux été passé à profiter du climat en terrasse (et à préparer de comiques et fédérateurs événements pour certains), la Culture fait sa grande rentrée à Charleroi… En mode Marathon ! Si vous n’avez pas passé ces trois derniers week-ends à vous ruer sur de bons petits canapés accompagnés de liquides en tous genres, vous ne le savez peut-être pas : il va -encore – se passer des trucs à Charleroi…

Rockerill, B.P.S. 22, Bois du Cazier, Ancre, Charleroi/Danses, Musée de la photo, Incise, Vecteur, … Au risque d’épuiser les aficionados, les curieux du moment, les grands planificateurs et une poignée de pique-assiettes, les opérateurs culturels (bouh le vilain mot) de Charleroi s’étaient donné le mot. Ou pas (ce qui paraît plus vraisemblable). Toujours est-il que la rentrée culturelle a été mouvementée et que le don d’ubiquité eut été parfois nécessaire pour ne rien rater. De vernissages en grandes ouvertures, de conférences de presse en garden party, on a retrouvé un peu toujours les mêmes têtes aux sourires harassés, le même étonnement de ne pas voir les «habitués»  (Il est malade? Elle a – encore – exagéré hier ?) et, globalement, les mêmes conversations. On a bien bu, on a bien mangé, on a bien discuté (que de projets n’auront-ils pas été conçus sur le coin d’un bar en fête?) et maintenant on se tâte pour savoir jusqu’où on va bourrer l’agenda.

Car, trêve de mondanités, ceux qui, entre deux petits fours et moultes verres ont pris le temps de jeter un oeil aux programmes (ou de les emporter pour les consulter dans le calme et la sobriété), ceux-là auront déjà repéré les petits plus de cette nouvelle rentrée. La série de concerts acoustiques proposés par le théâtre de l’Ancre, les collaborations suscitées par Le Bois du Cazier et son expo ‘be.Welcome’, la démarche pacificatrice et mexicaine du BPS, les Premières belges aux Ecuries…

Il y cette année encore une foule de trucs à voir, à entendre, à découvrir et à débattre. Des gros événements et des petites rencontres. Des expos tape-à-l’oeil et des one-shot plus confidentiels. Des grands classiques et des paris osés.

Un souhait? Que ces week-ends de vernissages en pagaille n’augurent pas des agendas qui se chevauchent et dans lesquels chacun se prend les pieds. Je déteste choisir. Choisir, c’est renoncer et on ne renonce pas à un moment de culture inédit. Alors chers génies de la Culture, qui savez si bien faire bouger et motiver vos publics, on répète après moi: je communiquerai, tu communiqueras, il communiquera….

PS: Alors donc, mercredi c’est Orphée au PBA, jeudi ciné-club au Parc, vendredi Tremplin à l’Ancre, samedi Salon des Associations et dimanche Ballroom. lundi, on verra. Une petite conférence, peut-être?

Texte: V.Pop

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :