Mesdames et Messieurs, c’était ‘Bis-ARTS’!

8 Nov

Le festival Bis-Arts, 15ème édition, s’est achevé samedi par un concert de la chorale La Pastourelle, suivi par les covers de Pink Turtle, et à en croire les photos qui circulent sur facebook, ça ne manquait ni d’ambiance, ni d’éléments sustentatoires, samedi, à la brasserie de l’Eden 🙂

Avant de ranger les K-way jaunes et les Bizarroïdes au placard jusqu’à l’année prochaine, voici le quatrième morceau choisi, du quatrième Bizarroïde, qui nous parle d’un oiseau bizarre, lui aussi.

CliquezICI pour télécharger la version complète du Bizarroïde, Jour 4.

Le Jabberwock

L’illustre famille Burattini, c’est plus qu’un business, c’est une vraie tradition foraine. Rencontre avec son héritier, qui, un peu comme certains princes, attend patiemment de pouvoir s’émanciper de sa mère…

Votre foire, c’est une vraie histoire de famille !

Gérard Burattini : C’est pas toujours facile de travailler en famille. Ma mère n’arrête pas de m’interrompre, et hier, pendant l’exhibition, c’était vraiment trop. Le public vient pour voir un oiseau magique, pas une vieille grabataire. On ne peut pas faire sans elle, malheureusement. Elle n’a pas confiance en ses enfants. Et bon, elle me gêne un peu. Après, elle dit des chouettes trucs aussi, surtout qu’elle a l’expérience (ben oui, vu son âge), qui vient d’avant, quand elle travaillait avec papa.

Et le reste de la famille ?

G. B. : Mes frères sont là, bien sûr. Ils montent la baraque, ils manipulent le carillon. Il est mécanique, donc c’est vraiment pas quelque chose de facile.

C’est vous qui dirigez la petite troupe ?

G. B. : Petite troupe !? Bon, c’est vrai que depuis que le père n’est plus là, je suis à la barre, et je prends les décisions, mais toujours si maman est d’accord. Elle, elle fait ce qu’elle veut. C’est pas sa première baraque foraine !

Comment vous êtes-vous mis à la foire ?

G. B. : J’ai commencé quand j’avais 6 ans. Maintenant j’en ai 63 ! Ma mère, elle, comme on dit toujours, a plus de spectacles derrière elle que devant.

Vie foraine, vie de voyage ?

G. B. : On tourne partout où on nous le demande. On va même retourner en Afrique, au Burkina Faso en 2012, et on prévoit de relâcher le Jabberwock, de le rendre à la nature.

Vous en avez assez ?

G. B. : Ah ben non, elle marche bien cette attraction. Par contre, c’est du côté des associations de défense des animaux que ça pose problème. « Espèce en voie d’extinction », et tout le bazar. Va bien falloir s’y plier. Malgré que c’est notre gagne-pain, depuis cinq ans. C’était une belle rencontre, lorsqu’elle est venue fracasser son grand bec d’oiseau rare contre le mât central de notre chapiteau…

Est-ce que vous avez d’autres attractions pour la remplacer ?

G. B. : Bien sûr ! Ca pose pas de problème aux Burattini ! On a la Mouche noire de Caracas, une mouche qui fait des claquettes sur des airs de Fred Astaire. Puis le Lombric centenaire, qui est franchement pas mal. Et l’Orchidée polyglotte : le public propose une chanson, puis elle la reprend dans quatre ou cinq langues !

Durant l’exhibition, on a d’abord droit à un cours d’histoire

G. B. : C’est pas une ménagerie, il faut préparer le public. C’est ça notre art. Sinon quoi ? Le public il vient, mais il savoure pas la bête.

Il est presque parvenu à nous convaincre… Avec le poids d’une famille si illustre devant soi, trois générations de forains, on se laisse facilement embobiner. Palabre de forains oui ! Reste à voir s’il va nous le montrer, son oiseau mythique…

Propos recueillis par Sébastien Regniers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :